Esther Starkman est une éducatrice à vie. Née à Edmonton, elle a commencé son cheminement éducatif dans les écoles publiques d’Edmonton et a poursuivi ses études à l’Université de l’Alberta. Une enseignante de profession, elle a enseigné pendant plus de 30 ans, dont plus de 15 ans aux adultes. Madame Starkman a également siégé au Edmonton Public Schools District de 1989 à 1995, dont un mandat à titre de présidente du conseil scolaire. Elle a été et continue d’être un défenseur de l’apprentissage à vie et se dévoue à la promotion d’une éducation publique de qualité.

Esther Starkman a été la force motrice derrière la création de READ IN/Semaine de lecture en 1990. Cet événement annuel regroupe de nombreux partenaires éducatifs, communautaires et médiatiques et va célébrer son 23e anniversaire cette année avec Mme Starkman comme présidente honoraire. La Semaine de la lecture est une occasion unique d’engager les gens de tous les âges à devenir des lecteurs pour la vie. Chaque année, pendant la première semaine d’octobre, des milliers de gens d’Edmonton et d’ailleurs participent à des activités de lecture à l’école, à la maison et dans la communauté. 

Esther Starkman a apporté de grandes contributions à la communauté en tant que membre d’une multitude de conseils d’administration communautaires tels que le Citadel Theatre, le Cancer Board, CASA Fondation et le Conseil consultatif national sur le syndrome d’alcoolisme fœtal. Elle est récipiendaire de la Médaille du centenaire de l’Alberta, un honneur décerné à ceux qui ont apporté une contribution notable à leurs concitoyens, à la communauté et à la province. Elle a également reçu un Prix du bénévolat alphabétisation du gouvernement du Canada en 1990, une médaille commémorative en 1993 «en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la vie sociale, du bien-être de votre communauté, en particulier par le biais de votre travail dans l’éducation» ainsi que la médaille d’or de la Reine en 2005.

En 1996, le ministre de la Défense nationale a nommé Esther Starkman pour servir de marraine pour NCSM Edmonton, l’un des navires de défense côtière du Canada. Cette position honorifique dans la tradition navale est toujours accordé à une femme de premier plan dans la ville éponyme et la désignation est pour la vie.

En 2009, le Edmonton Public School Board a annoncé que la nouvelle école M-9 à Terwillegar serait nommé Esther Starkman School. Son dévouement tout au long de sa vie envers l’éducation, l’alphabétisation et la communauté est évidente, ainsi que l’impact significatif qu’elle a fait sur notre ville.